AccueilRechercherMembresGroupesFAQS'enregistrerConnexion

 

 Cous n°1 ◊ Pratique

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar

Nombre de messages : 5


MessageSujet: Cous n°1 ◊ Pratique    Dim 9 Oct - 22:51

Quand Raven se leva ce matin-là, pour son premier jour en tant qu'enseignante à l'institut magique de Durmstrang, elle ne ressentit à proprement dire rien. Rien du tout. Ou du moins, rien de comparable à ce qu'elle avait pu ressentir lorsqu'elle avait commencer à Poudlard. Elle n'avait plus les mêmes motivations... Elle déambulait mollement dans les couloirs, se dirigeant sans grande conviction vers la salle de cours qui lui avait été attribuée. Les élèves devaient encore déjeuner pour le moment, ce qu'elle ne faisait jamais, et il lui restait un bon quart d'heure avant que le cours ne commence. Mais le travail qu'on lui avait confié, qu'elle avait demandé, il est vrai, ne l'intéressait plus en soi. Bien sûr, elle donnerait cours comme elle l'avait toujours fait, tentant tant bien que mal de donner à ses élèves un niveau des plus excellents. Elle ferait en sorte qu'ils aiment sa matière et donnent le meilleur d'eux-même pour réussir. Mais elle serait sûrement mois flexible qu'elle l'avait été à Poudlard.

Alors elle songea à un homme qu'elle avait admiré durant toute son enfance, quand bien même il s'était avéré qu'il n'était qu'un traître. Cet homme, bien que pour de mièvres raisons, avait su tromper la vigilance des meilleurs pour défendre ses convictions. Elle aurait voulu apprendre l'art des potions sous son enseignement, mais il était mort avant qu'elle n'entre à Poudlard. Severus Rogue. Son discours était célèbre, sa vision des choses également. Aussi Raven sut-elle exactement ce qu'elle allait dire pour introduire sa matière en ce début d'année. Elle offrirait à ses élèves l'enseignement qu'elle avait tant désiré.

Elle arriva bientôt aux premier étage et trouva sans grande difficulté sa salle de cours. Elle farfouilla dans ses poches pour en trouver les clés, et ouvrit machinalement la porte. La pièce était petite et étrangement lumineuse pour l'heure pourtant matinale. Rien à voir avec l'ambiance glauque des cachots où elle donnait habituellement cours. Elle fronça les sourcils et d'un mouvement ample de la main, elle ferma les rideaux de quatre des cinq fenêtres. Elle préférait cela.

Puis elle dépassa les bureaux réservés aux élèves pour grimper sur l'estrade, devant le tableau noir. Elle posa son sac au pied de son propre bureau et détacha sa cape pour l'envoyer s'accrocher au porte-manteau situé sur sa droite dans son dos. Il lui restait encore quelques minutes avant que la cloche ne sonne le début des cours, elle en profita pour trier quelques parchemins, s'étant assise derrière son bureau, tandis qu'une craie blanche s'appliquait docilement à former en lettres cursives le nom de la jeune femme et l'intitulé du premier cours.
    Mlle Raven WILDE
    Potion de soin

Rapidement, la sonnerie retentit dans toute l'école et les élèves affluèrent dans sa classe. Trop contents, trop bruyants... Raven contint son agacement et les laissa s'installer, terminant de gribouiller quelques mots sur un parchemin à l'aide d'une plume de jais qu'elle finit par poser délicatement sur le bureau. Elle leva alors la tête vers la classe, qui bavardait gaiement. Elle leva sa main devant elle et fit claquer la porte au fond de la pièce, obtenant un silence bienvenue.

- Bien, commença la jeune femme avant de se lever. Mon nom est Raven Wilde et vous m'appellerez «professeur». Merci d'éviter les «madame». Vous êtes ici pour apprendre la science subtile et l'art rigoureux de la préparation des potions. Avec moi, vous ne vous amuserez pas à agiter des baguettes magiques, je m'attends donc à ce que vous ne compreniez pas grand-chose à la beauté d'un chaudron qui bouillonne doucement en laissant échapper des volutes scintillantes, ni à la délicatesse d'un liquide qui s'insinue dans les veines d'un homme pour ensorceler peu à peu son esprit et lui emprisonner les sens...

Elle fit une pause et quitta l'estrade pour déambuler entre les rangs des élèves, savourant leur silence à sa juste valeur. Est-ce qu'elle leur faisait peur ? Cette simple idée la fit sourire. Non, elle ne souhaitait pas les effrayer. Les impressionner, peut-être, mais rien de plus. Elle ne prétendait pas à faire sur ses élèves le même effet que Severus Rogue sur les siens en lui dérobant ses mots. Mais si elle pouvait perpétuer ses valeurs...

- Je pourrais vous apprendre à mettre la gloire en bouteille, à distiller la grandeur, et même à enfermer la mort dans un flacon !

Revenue devant l'estrade, elle adressa un regard sévère à chacun des étudiants. Tous s'étaient tu. Visiblement, elle ne s'en sortait pas trop mal. Pourtant, on disait que les élèves de Durmstrang comptaient nombre de fortes têtes. Elle espérait que de tels énergumènes n'oseraient même pas faire un pas dans sa salle de cours. Il leur serait bénéfique de s'en abstenir, à vrai dire.

- J'attends beaucoup de vous, jeunes gens. Mais nous allons de suite commencer le cours. Merci d'ouvrir votre manuel à la page 27, pour comprendre les usages et effets de la potion de Soins que nous étudierons aujourd'hui. Au tableau s'affichent les ingrédients et le protocole nécessaire à la préparation de cette potion. Il vous reste 57 minutes de cours et je veux que chacun d'entre vous me présente une fiole de ce qu'il aura préparé à la fin de l'heure. Vous trouverez les ingrédients dans les étagères près de mon bureau. Il s'agit bien évidemment de travaux individuels. Si vous avez des questions, n'hésitez pas. Bon courage.

Elle retourna s'asseoir à sa place tandis que ses élèves s'affairaient autour de leurs chaudrons et que le protocole finissait de s'écrire au tableau.

Ingrédients :
Feuilles d'ortie mauve séchées
Poudre de crochet de pitiponk austral
Épine de queue de chimère

Préparation :
*Verser 3/4 d'eau dans un chaudron et la chauffer à 110°F*
*Une fois la température atteinte, immerger 7 épines de queue de chimère*
*Laisser bouillir 3 minutes et touiller 3 fois dans le sens des aiguilles d'une montre*
*Ajouter 6 feuilles d'ortie mauve séchées*
*Ajouter 8 milligrammes de poudre de crochet de pitiponk austral toutes les 23 secondes jusqu'à ce que le mélange prenne un teinte bleu roi*
*Retirer les feuilles d'orties*
*Baisser la température de 20°F*
*Laisser reposer 5 minutes*

Résultat :
La potion obtenue doit avoir une teinte bleu ciel translucide et une texture aqueuse.
Elle doit être capable, une fois appliquée sur la zone concernée, de faciliter la cicatrisation des chairs dans le cas de plaies superficielles et peu profondes. Elle doit n'être utilisée qu'en faible quantité. En effet, une utilisation déraisonnable aura pour effet de brûler les chairs en profondeur.

Au travail !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
» EXAMEN DE POTIONS [THEORIE + PRATIQUE]
» Qui pratique le « néocolonialisme » en Afrique ?
» Magie pratique au quotidien
» [Officiel]Guide pratique du petit alchimiste
» Examen pratique diplôme d'ostéopathe
Page 1 sur 1

Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit