AccueilRechercherMembresGroupesFAQS'enregistrerConnexion

 

 Un Week-End à Velingrad

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar

Nombre de messages : 1251


MessageSujet: Un Week-End à Velingrad   Dim 10 Jan - 20:27

Voila bien longtemps que Nicolas Anouza ne s'était pas aventuré plus loin que Pechtena. Etre directeur n'était pas de tout repos. Sa fonction lui avait certes permis de voyager mais il n'avait rien vu d'autre que des salles d'attentes et des bureaux lors de ses déplacements. Il y a mieux comme photos souvenirs...

En ce week-end de janvier, il avait donc décidé de profiter des paysages Bulgares en transplanant sur Velingrad, une grande ville moldu qui abritait un vaste quartier de sorcier, caché par un sort de dissimulation.

C'est vrai qu'il aurait pu occuper son week-end autrement mais ca ne fait jamais de mal de ne rien faire de particulier. Et il faut dire qu'il est champion dans cette catégorie. C'est pourquoi cela faisait des semaines qu'il avait envisagé cette excursion. Il avait même pensé à inviter Italike, mais il faut croire que sa fâcheuse tendance à disparaitre pendant des mois l'avait reprit et à quoi bon tenter de réparer une histoire avec un fantôme.

C'est donc ainsi qu'il se retrouva seul sur la place Cliodna a airer sans de réel but entre des sorciers tout aussi différents les uns que les autres.

"C'est fou le monde qu'il y a ici." Pensa le jeune homme en essayant d'apercevoir un peu de vide dans la foule.

Après quelques minutes d'observations, il vu de nouveau la couleur grise du sol un peu plus loin, vers une fontaine représentant une sorcière avec la baguette brandit vers le ciel d'où jaillissait un épais filon d'eau. C'est avec énergie, qu'il s'avança vers sa nouvelle destination encore à quelques mètres de lui.

A son plus grand damne, il n'atteint pas l'œuvre aquatique mais rentra accidentellement, à la place, dans une jeune femme d'une vingtaine d'année. Celle ci perdu deux parchemins lors de la bousculade, que le directeur se hâta de ramasser avant de lui tendre avec un sourire.

- Excusez moi. Commença-t-il a dire visiblement gêné. Je ne vous avais pas vu...

Dit il d'une voix détachée avant de la fixer droit dans les yeux. La sorcière lui semblait familier. Tout du moins son physique... Il l'avait déjà vu quelque part. Mais où ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Nombre de messages : 163


MessageSujet: Re: Un Week-End à Velingrad   Dim 10 Jan - 21:58

Alice avait quitté le brouhaha du ministère et fuit les employés qui la "pourchassaient" pour avoir une de ses signatures et ce dans tous les moindres recoins du bâtiment, mais c'était encore pour des raisons professionelles...

Le nouveau statut de ministre de la brune n'était pas de tout repos, elle devait rencontrer le dirigeant de Velingrad pour vérifier que le système de cammouflage du quartier sorcier n'avait pas de failles. En temps normal, Alice aurait envoyé un de ses employés le vérifier à sa place, mais le ministère était bien vide de personnel depuis quelques temps...

Après sa rencontre avec Alsing Kravhnov, la jeune femme avait décidé de visiter un peu la ville avant de transplanner à nouveaux dans son bureau oval. Les bras chargés de parchemins, elle se dirigea vers une grande place nommée Cliodna où tronnait une statut d'une sorcière bulgare connue.

L'endroit était noir de monde comme à son habitude d'après certaine personne lui ayant déjà parlé du lieu. La jeune ministre eut du mal à se frayer un chemin, sa petite taille n'arrangeait rien, les sorciers ne faisaient pas attention et passaient en la bousculant.

*Par la barbe de Merlin, s'il n'y avait pas autant de monde j'aurais fait du grand nettoyage parmi tout ces énergumènes ! Non mais pour qui se prennet-ils ?!*

Elle apperçu alors un espace libre où elle pourrait enfin respirer et s'y précipita. L'ancienne serpentarde n'avait cependant pas vu l'homme qui convoitait également cet espace et les deux sorciers se rentrèrent dedans. Alice perdu quelque parchemins lors de leur bousculade.

- Excusez moi. Je ne vous avais pas vu...

Le jeune homme dans lequel elle était rentrée se pencha et ramassa ses parchemins qu'il lui tendit avec un large sourir. Il dégageait une forte elégance malgrè des cheveux châtins quelque peu rebelles. Tout en réajustant sa cape, Alice répondit d'une voix assez froide traduisant son énervement face à ses bulgares qui ne se souciaient à priori que de leur petite personne dans cette ville :

- Je commence à avoir l'habitude dans ce pays... elle reprit ses parchemins Je vous remerci monsieur... ?

Les yeux de la jeune femme rencontrèrent ceux de l'homme en face d'elle qui la fixé.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Nombre de messages : 1251


MessageSujet: Re: Un Week-End à Velingrad   Mer 13 Jan - 18:20

Le jeune homme allait répondre à la question que la sorcière venait de lui poser quant il se souvint où il avait pu l'apercevoir. Il y a quelques semaines, une élection exceptionnelle avait eu lieu pour élir le sorcier qui remplacerait l'ancienne ministre, Elena Darkstern. Il aurait dû normalement y participer, faisant partie du Voxmagisterium, mais il se trouvait à l'étranger. Il n'avait pu qu'apercevoir dans les journaux le visage du nouveau ministre, qui était qui plus est, une femme, Alice Phantomhive.

- Anouza... Nicolas Anouza. Dit-il enfin à la jeune femme en lui tendant une main polie avant d'ajouter en souriant. Mademoiselle Phantomhive, je présume ? Vous êtes plus charmante qu'en noir et blanc sur du papier journal. Ravi de vous rencontrer.

Il faut dire que le hasard fait bien les choses. Lui qui espérait pourvoir rencontrer la ministre sans pour autant attendre un temps interminable pour avoir un rendez-vous, il était servi. Il ne lui restait plus qu'a profiter de cette opportunité pour se faire une idée de la politicienne.

- Est ce que cela serait impoli de vous inviter à une terrasse, non loin d'ici ? Nous serons mieux pour discuter. Du moins... Si votre emploie du temps de ministre vous l'accorde. Je ne voudrai pas entraver votre travail, loin de là. La Bulgarie doit redevenir la puissance qu'elle était datant... N'est ce pas ? Finit-il par dire un demi sourire, le regard plongé dans celui de la sorcière.

Le retour d'Italike avait agi comme un électrochoc sur lui. Il avait enfin compris que cela ne servait à rien d'attendre. Rien ne lui tomberai dans les mains d'un coup de baguette magique. Et depuis, contrairement à son habitude, il ne pouvait s'empêcher d'essayer de charmer les personnes qu'il rencontrait que cela soit pour s'amuser ou pour séduire. Il faut dire que dernièrement cela lui avait réussi... Alors pourquoi ne pas continuer ?

Se retrouvant face au mutisme de la nouvelle ministre, il fit un pas vers la terrasse avant de se retourner.

- J'insiste... Lança-t-il en espérant sincèrement qu'elle accepterait.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Nombre de messages : 163


MessageSujet: Re: Un Week-End à Velingrad   Mer 13 Jan - 19:13

Alice se trouva un peu bête sur le coup, elle avait déjà croisé le directeur de Durmstrang mais n'avait pas mémorisé à quoi il ressemblait, après tout, elle n'était pas censée devenir ministre et savoir qui dirigé l'institut de sorcelerie du pays ne servait pas à grand chose pour un employé de son département.
Elle rangea ses parchemins dans son sac et serra la main que Nicolas lui tendit tout en lui rendant son sourir.

La jeune femme n'ayant pas l'habitude qu'on lui fasse de compliment ne releva pas celui du jeune homme et même si ça avait été le cas elle ne l'aurait nuellement fait remarqué, ne sachant pas si elle avait à faire à quelqu'un de sincère ou simplement un homme souhaitant bien se faire voir par la nouvelle ministre.

- Moi de même monsieur Anouza, puis elle ajouta d'un ton léger, vous êtes bien moins vieux que ce que l'on pourrait attendre d'un directeur... Si je puis me permettre bien entendu.

Même si Alice avait obtenu un poste plus important et devait désormais faire attention aux paroles qu'elle employait, elle avait du mal à garder sa langue dans sa poche mais essayé tout de même de ne pas être trop... comment dire... comme avant.

- Est ce que cela serait impoli de vous inviter à une terrasse, non loin d'ici ? Nous serons mieux pour discuter. Du moins... Si votre emploie du temps de ministre vous l'accorde. Je ne voudrai pas entraver votre travail, loin de là. La Bulgarie doit redevenir la puissance qu'elle était datant... N'est ce pas ?

L'ancienne serpentarde écouta attentivement Nicolas mais ne répondit pas à ses questions. A quoi bon ? Tout sorciers censé aurait répondu oui sur le fait de relever la Bulgarie ! Quelle question sans intérêt !
Pour ce qui était de discuter avec le jeune homme, il le faudrait bien à un moment ou à un autre alors autant le faire aujourd'hui, elle saurait ainsi à qui elle avait à faire...
La jeune femme le détailla encore un instant, ce regard insistant et ce demi sourir prouvaient à Alice que monsieur Anouza avait quelque chose en tête, et une chose bien précise. Ce dernier la sortit de sa réfléxion.

- J'insiste...

La petite brune acquesia de la tête.

- Très bien monsieur, je pense que mes employés ne seront pas gênés de m'envoyer les rapports à signer ici comme ils ont l'habitude de faire lorsque je suis en déplacement. Et il me semble que rien ne m'oblige à rentrer immédiatement au ministère. De plus, si je ne m'abuse, en tant que ministre je me dois de vous accorder un entretient, il sera toujours plus agréable de le faire dans un cadre comme celui-ci que dans mon bureau...

La nouvelle ministre s'avança en direction de Nicolas pour le suivre jusqu'à la dite terrasse. Lorsqu'elle suivit le directeur elle se mit à penser qu'elle souhaiterait vraiment pouvoir rentrer dans son esprit, il avait l'air d'être un sujet fort intéressant, si elle pouvait le qualifier comme tel...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Nombre de messages : 1251


MessageSujet: Re: Un Week-End à Velingrad   Sam 16 Jan - 23:58

- Parfait. Dit il en souriant avant de revenir à la hauteur de la sorcière. Ce n'est pas loin...

Sans mot dire, ils avancèrent à travers la foule pour rejoindre une terrasse bondée à l'aspect très parisien. A y réfléchir, c'était peut être le but si l'on se basait sur le titre du café : Paris.

D'un coup d'œil, le jeune directeur aperçu une table pour deux vers une haie de sapin. Vu le temps, il n'était pas malin de se mettre à l'extérieur mais grâce à la magie, le lieu était d'une chaleur plus qu'agréable au point que Nicolas enleva sa cape qu'il mis sur un ceindre mis à disposition des clients. Puis il invita la ministre à s'assoir sur la chaise qu'il lui présentait et l'accompagna lorsqu'elle se mise assise, tel un gentleman. Il fallait croire que les cours que lui avait donné ses parents quand il était jeune, sur la bonne éducation à avoir quand on est un Anouza, lui servait au final...

- J'espère que je ne vous apparait pas trop... Hors normes. Il est vrai que je ne suis pas le directeur type. Il est bien plus plaisant de passer du temps sur une terrasse que dans un bureau, aussi beau soit il. Dit il en s'asseyant à son tour.

C'était presque inévitable... La discution n'allait tourner qu'autour du travail. Pourtant, s'il pouvait échapper à cette option, il en serait plus heureux. Le weekend n'était-il pas le moment de souffler un peu ?

- Vous allez peut être me paraitre direct mais... Je pense que les discutions officiels pourraient attendre la semaine prochaine, non ? Demanda-t-il un peu gêné à vrai dire. J'aimerai en savoir un peu plus sur vous... Cela fait longtemps que vous êtes en Bulgarie ? Il semblerait que vous ayez plus ou moins mon age pourtant je ne me rappel pas de vous avoir vu durant mes études à Durmstrang. Et croyez moi... J'ai une bonne mémoire.

Il avait accompagné ses paroles d'un sourire charmeur. Ce genre de sourire qui à son habitude met à l'aise la gente féminine. La Ministre ferait-elle exception ? Mais comme rien ne se passe comme cela se devrait, un serveur s'avança vers les deux jeunes gens.

- Bonjouuuur et bienvenue au Parissss. Vous désireeeez ? Lança le serveur à l'accent français douteux tendis que le professeur examina la carte.

.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Nombre de messages : 163


MessageSujet: Re: Un Week-End à Velingrad   Dim 17 Jan - 1:24

Une fois arrivée à la terrasse du café qui rappelait à Alice un café où elle allait souvent lorsqu'elle se trouvait en France, la brune enleva sa cape sentant une douce chaleur l'envahir. Ahh la France... Sûrement un des plus beaux pays où son père l'avait envoyé même si ce que la jeune femme devait y faire n'était pas très beau...

Lorsque la ministre s'avança vers une des chaise pour s'assoir Nicolas la devança et lui présenta la chaise. Alice lui sourit et le remercia de son attention, il était rare aujourd'hui de voir des hommes aussi attentionés.

- Vous allez peut être me paraitre direct mais... Je pense que les discutions officiels pourraient attendre la semaine prochaine, non ? Demanda-t-il un peu gêné à vrai dire. J'aimerai en savoir un peu plus sur vous... Cela fait longtemps que vous êtes en Bulgarie ? Il semblerait que vous ayez plus ou moins mon age pourtant je ne me rappel pas de vous avoir vu durant mes études à Durmstrang. Et croyez moi... J'ai une bonne mémoire.

La jeune femme allait lui répondre quand un serveur arriva tout sourir se souciant peu de les couper en pleine discution. Alice se retenu de soupirer, les serveurs de nos jours ne se soucier vraiment que des pour boires qu'ils allaient touher lorsqu'ils servaient des clients, et ne se gênaient nullement pour arriver toujours au mauvais moment...
Après avoir parcourrue la carte et commandait Alice rapporta son attention sur Nicolas et lorsque le serveur fut partit elle pu enfin lui répondre.

- Très bien remettons donc les discutions peu plaisantes à plus tard. Mais si nous ne sommes pas partis pour une telle discution je vous demanderez de me tutoyer du moins pour cette fois ci après nous verrons bien. Je n'aime pas spécialement ça j'ai l'impression d'avoir 60 ans lorsque l'on me vouvoie...
Comme vous l'avez remarqué par mon fort accent anglais je présume, je ne suis en effet pas d'ici, cela fait seulement quelques mois que je suis ici. J'ai fait mes études à Poudlard, vous connaissez sûrement.

Le serveur choisit ce moment là pour réapparaître avec leur commande, il la déposa et repartit aussi sec. La jeune femme pris son verre et bu de petites gorgées tout en fixant l'homme en face d'elle. Qu'attendait-il réellement de cette entrevue ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Nombre de messages : 1251


MessageSujet: Re: Un Week-End à Velingrad   Mar 19 Jan - 21:19

Qu'elle surprise! Alice Phantomhive lui proposait de la tutoyer, tout du moins pour cette fois ci, prétextant un mal l'aise vis à vis de son age. Cela en disait long sur sa personne. L'actuelle ministre de la magie ne devrait pas être fidèle au convention sociale ? Il semblerait que non. C'est peut être mieux ainsi. Tout du moins, pour l'intérêt du jeune homme.

- Qui ne connait pas Poudlard ? S'étonna-t-il avec un sourire amusé. Tu faisais donc partie d'une de ses quatre célèbres maisons... Laisse moi deviner.

C'était étrange de tutoyer une presque inconnue, qui était qui plus est la dirigeante de la Bulgarie sorcière. Mais soit, cela avait au moins le mérite d'être original.

D'un point de vue pratique, l'on pouvait attribuer à chaque maison de Poudlard des caractéristiques propres aux élèves qu'elles accueillaient. Gryffondor, les courageux, Poufsouffle, les travailleurs, Serdaigle, les érudits et Serpentard, les malins. Il savait cela d'un de ses livres d'histoire de la magie, qu'il avait dévoré en pas moins d'une nuit malgré ses 1452 pages tellement se fut intéressant. Mais en réalité, savoir cela ne l'avançais pas vraiment... Il ne connaissait pas Alice et ce n'est pas en quelques minutes qu'il pu lui attribuer une quelconque caractéristique.

- Serpentard ?
Dit-il au hasard sans vraiment être convaincu de sa réponse.

Elle ne répondit pas du tac o tac. Se pourrait-il qu'il est raison ? Cela serait bien étonnant, tout de même. Pas que Serpentard, ne soit pas une bonne maison, au contraire. Mais beaucoup disent qu'il n'est pas bon de faire confiance a ceux qui en sortent... C'était certes une rumeur, mais les rumeurs ne sont qu'une petite vérité avant la vrai. Devrait-il se mettre sur ses gardes ? Pour le moment, il n'en voyait pas l'utilité. Une aussi belle jeune femme, ne peut cacher une once de mal. Il en aurait mis sa baguette à bruler.

La silence commençait à peser. Alice semblait chercher ces mots... S'il avait bien horreur d'une chose, c'était bien le silence. Et quoi de mieux pour le briser, qu'une question jetée pas vraiment au hasard.

- Tu as fait le voyage seule ?

.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Nombre de messages : 163


MessageSujet: Re: Un Week-End à Velingrad   Mer 20 Jan - 15:01

Lorsque Nicolas reprit la parole et la tutoya le visage d'Alice se détendit, elle ne supportait plus que tout le monde lui court après en hurlant "Madame la ministre, vous..." Vous par-ci vous par là. Alice n'avait que 20 ans ! Et puis les conventions sociales datant de l'âge de pierre, ce n'était pas pour elle...

Bien sûr quand elle lui avait dit qu'il connaissait sûrement Poudlard elle savait déjà la réponse, pour qui la prenait-il ? Le directeur connaissait également les 4 maisons de l'école, il perdit ses yeux dans le vague comme lorsque quelqu'un réfléchi. Trouverait-il la maison dans laquelle la brune se trouvait ? Si c'était le cas se serait purement du hasard... Mais dans ce cas là que devrait-elle lui répondre ?

Alors qu'Alice se questionnait intérieurement sur quelle réponse lui donner, il proposa malheureusement la maison de Serpentard, la ministre savait la réputation qu'avait sa maison, et se doutait qu'elle n'était pas seulement connu en Grande Bretagne.. Comment Nicolas allait-il réagor en apprenant qu'il avait vu juste ? Lui répondre avec franchise ou bien feindre d'appartenir à une autre maison ?

Un silence pesant c'était peu à peu installer entre les deux adultes. Alice cherchait ses mots lorsque Nicolas brisa ce silence.

- Tu as fait le voyage seule ?

La jeune femme se reprit et se redressa quelque peu sur son siège. Elle se racla la gorge voulant se redonner confiance et pour éviter de montrer encore plus la certaine gêne qu'elle avait à répondre la question précédente. Elle avait décidé de tenter le tout pour le tout, elle dirait la vérité, après tout advienne que pourra...

- Oui, j'ai fait le voyage seule, n'ayant personne hormis mon père. De toute façon il n'aurait pas pu venir, c'est comment dire... Un homme, très occupé dirons-nous... La brune sourit en essayant d'imaginer ce que le directeur de Durmstrang pouvait imaginer sur son beau-père. Et pour répondre à la question précédente, je viens en effet de la maison de Salazard Serpentard. Je sais également quelle réputation nous avons dans notre pays mais également à l'étranger... Mais j'espère que le directeur d'un institut comme Durmstrang sera assez intelligent pour ne pas étiquetter les gens... Surtout lorsque l'on connaît le passé de son école...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Nombre de messages : 1251


MessageSujet: Re: Un Week-End à Velingrad   Sam 23 Jan - 17:16

Le sourire du jeune homme s'effaça quelque peu pour laisser place à une moue attentive. Jamais il n'aurait pensé que la jeune femme en face de lui pouvait faire partie de la redoutée maison des serpentards. Preuve que l'habit ne fait pas le moine. Enfin après tous, même à Dursmstrang, l'appartenance à une maison ne qualifiait pas la sorcière ou le sorcier s'y trouvant. A vrai dire, c'était plus un choix personnel... Quoiqu'il en soit, ce n'est pas pour cela qu'il allait mettre fin illico presto a leur petit tête à tête, s'il l'on pouvait appeler cela ainsi.

En réalité, la vie de la jeune femme semblait plus complexe que ce qu'elle laissait paraitre. Un père absent, une maison à la réputation lugubre... Voila de quoi alimenter des conversations. Mais le jeune directeur s'attarda surtout sur le fait qu'elle n'ait personne. D'après lui, une femme célibataire est une femme libre. Elle n'est contrainte à aucun devoir autre que ceux liés à son travail et il n'y a rien qui semble empêcher la possibilité d'une relation amicale et plus si infinité.

- Je ne suis pas ce genre d'homme. J'aime connaitre avant de juger. Dit-il en avalant une gorgée de café, tout en ne détachant pas son regard de celui Alice. J'ai vraiment du mal à croire que tu es fait le voyage seule. Ou parlons clairement, que tu sois seule. Il est bien rare de nos jours de rencontrer des sorcières, aussi charmantes que toi, sans qu'elles soient accompagnées. C'est un choix personnel ? Une sorte de dévotion... Comme le font les femmes modlus qui jurent fidélité à un être supérieur qu'elles nomment Dieu ? Ou tu cherches encore le prince charmant ?

Il avait dit cela d'un air amusé. Il avait cru à une époque qu'il avait trouvé le véritable amour. Mais c'était avant qu'elle l'abandonne à son triste sort sans lui donner de nouvelle. Il s'en était remit et voyait désormais la vie différemment. En effet, il était jeune et il avait encore le temps de s'amuser, de charmer et de conquérir les cœurs. Il était désormais inconcevable pour lui de construire une histoire sérieuse avec mariage, enfants, et tout ce qui s'en suit, avant ses trente ans minimum. Il lui restait donc une bonne dizaine d'année pour profiter de ce qu'on lui offrait et de ce qu'il pouvait prendre.

Heureusement, il ne s'offrait cette liberté que dans sa vie sentimental. Au niveau professionnel, c'était tout l'inverse. Il était jeune et devait donc encore se faire un nom pour imposer un certain respect à ses interlocuteurs plus âgés d'une trentaine d'année en moyenne. Il sacrifierai tout pour sa carrière sans hésitation, s'il le devait...

C'est les bras croisés, la bouche légèrement entrouverte et les yeux plissés qu'il attendait la réponse de la serpentard.

.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Nombre de messages : 163


MessageSujet: Re: Un Week-End à Velingrad   Dim 24 Jan - 23:43

Alice ne put s'empêcher de rire devant les propos tenus par Nicolas, elle comprit clairement où il voulait en venir mais le laissa faire.

- Sûrement pas une dévotion, je ne crois pas à ces choses éxubérantes de moldus, sorties dont ne sait où.. Je te remercie du compliment mais le fait que je sois seule vient plus de fait que j'ai souvent changé d'endroit, c'est la première fois que je m'installe réellement dans un pays, une histoire n'aurait donc pas était envisageable quelqu'en soit sa nature...

La jeune femme finit son verre et perdit son regard dans la foule de sorciers se pressant sur la place Cliodna, elle reporta de nouveau son regard sur le directeur de Durmstrang puis soupira.

- J'espère pouvoir rester un peu plus longtemps dans ce pays que dans le précédant, malgré sa froideur, la Bulgarie a quelque chose en plus que les autres endroits où j'ai déjà vécu... Mais passons, je n'ai pas envie de t'embêter avec mes histoires.

Alice sourit de nouveau à Nicolas. Une boule lumineuse bleue apparut soudain à côté de la jeune femme et le visage d'un homme aux traits crispés s'y dessina.

- Désolé de vous déranger de nouveau madame la ministre mais je vous envois Herold avec des papiers importants à signer concernant les prochains événements sportifs de la saison, il serait importants de le faire dans l'instant. Sur ce je vous souhaite une bonne fin d'après-midi.

La boule disparu et quelques secondes après le dit hiboux apparu un rouleau accrochait à la patte. La brune le défit et signa en bas des deux parchemins qu'elle raccrocha à l'animal. Elle releva ensuite la tête vers le directeur de Durmstrang.

- Excuses-moi, le département des sports est assez peu autonome en ce moment...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Nombre de messages : 1251


MessageSujet: Re: Un Week-End à Velingrad   Mer 27 Jan - 20:22

Alors que le directeur allait réagir à ce que la sorcière venait de lui répondre, une sphère bleu apparu flottant à quelques centimètres de la table. Digne des boules de cristal des liseuses de bonnes aventures, un visage apparut à l'intérieur de celle ci et se mit à parler d'une voix nerveuse. S'en suivit la venu d'un hibou au plumage brillant qui s'envola pour disparaitre après que la politicienne est griffonnée en bas de ceux ci.

- Ce n'est rien. Dit-il en souriant. C'est un peu de ma faute... Tu es en plein travail et je viens t'ennuyer avec mes questions.

Il fit une pause. C'était sympathique de passer un peu de temps en dehors des bureaux. Voila bien longtemps que le jeune homme n'avait pas vu le ciel, certes gris, autrement qu'à travers une fenêtre. Il avait presque oublié ce que c'était de boire un café par plaisir et non pour tenir éveiller toute une nuit.

- Semble-t-il comme je monopolise ton temps et j'en suis désolé. Tu as surement mieux à faire... Ajouta-t-il en appelant le serveur. Je ne voudrais pas passer avant la Bulgarie... De plus, je dois rentrer. J'ai encore beaucoup de travail...

Le garçon arriva, en réponse de l'appel du client et posa la note sur la table, que Nicolas se pressa de régler. Vielles conventions quand tu nous tiens...

Doucement, il se leva et alla chercher sa cape et celle de la jeune femme pour lui tendre. Il ne voulait pas la presser mais c'est vrai qu'il devrait déjà travailler sur les devoirs que lui avait rendu ses élèves.

- Nous nous reverrons ? Lui demanda-t-il sans quitter son regard.

.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Nombre de messages : 163


MessageSujet: Re: Un Week-End à Velingrad   Mer 3 Fév - 17:30

- Je te remerci pour la boisson, il est rare de trouver des hommes galants aujourd'hui, tu serais digne des plus grands lords anglais. La jeune femme lui sourit. Tu ne me déranges pas avec tes questions, tu m'as rappelé qu'il faut parfois savoir s'arrêter et respirer un peu. Il n'y a pas que le travail dans la vie, il faut savoir passer du bon temps, mais il est aussi vrai qu'il faut savoir retrouver ses fonctions...

Alice attrapa sa cape que lui tendait Nicolas. La jeune femme avait apprécié cette petite pause en compagnie du jeune directeur, il était un homme tout à fait charmant n'ayant rien à voir avec tous ceux qu'elle avait rencontré depuis son arrivée en Bulgarie. Nicolas n'avait toujours pas quitté son regard.

- Nous nous reverrons ?

A ces mots, la ministre sentit ses joues rosierent. La jeune femme se reprit quelque peu avant d'articuler ces mots :

- Bien entendu, mais j'espère que cela ne sera pas seulement pour des rendez-vous traîtant d'affaires...

Elle lui adressa un nouveau sourir radieu puis sans même attendre une réponse de la part de l'homme s'enfonça dans la foule de sorciers de la place Cliodna puis un crack se fit entendre, la ministre avait transplané...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

.



MessageSujet: Re: Un Week-End à Velingrad   

Revenir en haut Aller en bas
 Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
» Invitations au week-end final de bêta-test
» c est le week end ...des amoureux ..........................
» c est le week end youpie........
» Week-end de folie *_* & T_T
» La paris games week
Page 1 sur 1

Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit